LinkedInEmailWhatsApp

Le rôle du prévisionniste

Découvrez le travail d'un prévisionniste et pourquoi ce rôle est au cœur de toute organisation

Découvrez la troisième partie de notre série consacrée au demand planning : le demand planner (ou prévisionniste), un rôle clé au sein d’une organisation.

Première Partie : Qu’est-ce que la planification de la demande ?
Deuxième Partie : Mise en place d’un processus de demand planning

Les prévisionnistes sont de plus en plus importants au sein des organisations

ce rôle tend à devenir plus central et stratégique. Il est donc crucial de choisir et de former soigneusement votre planificateur de la demande.

Le demand planner est à l’origine du processus de prévisions ET la pierre angulaire de l’optimisation logistique (approvisionnement, inventaire, distribution…).

La portée du poste s’est élargie au cours des dernières années

Il s’agit maintenant d’un vecteur de communication entre les ventes, le marketing, les achats et la fabrication.

Dans un contexte mondial d’internationalisation, de forte volatilité de la demande, de raccourcissement du cycle de vie des produits, de nouveaux canaux de distribution liés au commerce électronique, de concurrence accrue… le processus de prévisions et de gestion des flux devient de plus en plus stratégique et nécessite des compétences multiples en statistiques, solutions informatiques, marketing….

Le profil du prévisionniste

Il n’y a pas d’école spécialisée pour former un prévisionniste, mais de bonnes certifications sont disponibles sur le marché. Les meilleurs profils sont expérimentés dans un domaine connexe (vente, supply chain, sourcing, analyse, finance) avec une capacité à jongler avec les chiffres mais aussi à être un grand communicant avec tous les départements. En fait, ces deux qualités sont opposées. Le prévisionniste devrait, en quelque sorte, être bipolaire !

Description du poste

Habituellement sous la responsabilité du gestionnaire de la chaîne d’approvisionnements, l’objectif du prévisionniste est de gérer la demande et les niveaux de stocks. En d’autres termes, maximiser les flux de trésorerie, les ventes et les niveaux de services. Ses responsabilités peuvent être réparties en 3 catégories : gestion en amont et en aval et analyse.

Gestion en amont :

  • Maintenir une relation constante avec les équipes des ventes, du marketing, des finance, de l’approvisionnement et de la fabrication pour comprendre les facteurs de prévision de la demande.
  • Remettre en question les prévisions des équipes commerciales et les séries habituelles (données historiques, saisonnalité, tendances du marché, offres spéciales, budgets…) avec des analyses de données pertinentes.
  • Améliorer la précision des prévisions (modèles statistiques, logiciels…) avec des actions de coordination transversale et des mises à jour de l’outil Supply Chain Planning.

Gestion en aval :

  • Coordonner les projets des clients avec la planification de l’approvisionnement.
  • Gérer les niveaux d’inventaire.
  • Communiquer les stratégies d’inventaire des produits (nouveaux produits, substitutions, fin de vie…) à l’équipe de gestion des approvisionnements.
  • Ajuster les prévisions et les règles d’inventaire en fonction de la demande et de l’évolution du marché.

Analyse :

  • Analyser les prévisions quantitatives et financières.
  • Rapport des prévisions et des indicateurs clés de performance de l’inventaire.
  • Piloter les prévisions ou les réunions SnOP.
  • Suivre le niveau des stocks et les plans d’amélioration.
  • Favoriser les convergences et les divergences par rapport au plan stratégique.

Conclusion

Le prévisionniste est aujourd’hui un générateur de flux qui nécessite à la fois des compétences relationnelles et d’analyse des données. Il est au cœur du champ de bataille économique et donc son recrutement et sa formation sont essentiels pour la plupart des entreprises.

Un article écrit par Nicolas Commare, PDG de Colibri.


Gagnez en performance grâce au demand planning

Téléchargez le lvre blanc