Supply Chain Magazine parle de Colibri et de son client Ryb

Notre client Ryb, spécialiste des solutions polyéthylène dans les domaines de la Construction-BTP, parle de sa collaboration avec Colibri dans Supply Chain Magazine

Colibri, accompagne Ryb dans son processus de prévisions des ventes. Le fabricant en parle dans un article de Supply Chain Magazine

Spécialisée dans la fabrication de tubes et de gaines en polyéthylène pour les réseaux de fluides enterrés, Ryb souhaitait mieux ajuster sa fabrication et ses stocks à la demande de ses clients du BTP. Après avoir nommé Cyrille Antoine au poste de Directeur SC et des Opérations et instauré un process S&OP (Sales & Operation Planning) il y a 2 ans et demi, la société a choisi le logiciel Colibri pour élaborer ses prévisions de ventes et faciliter ses échanges avec ses commerciaux terrain.

Le groupe qui emploie aujourd’hui 180 salariés et a réalisé un CA de 60 M€ en 2015, avec 3 sites de fabrication (en France et en Belgique) se positionne comme acteur européen majeur dans les domaines du transport de l’eau, des eaux usées et industrielles, du gaz, de l’électricité et des télécoms.

Un outil de partage et de collaboration…

L’entreprise a fonctionné pendant des années avec le papier/crayon, et des tableaux Excel. Mais depuis 2/3 ans, elle est passée à la vitesse supérieure. Comme nous n’avons pas de prévisions de la part de nos clients, nous avons dû nous équiper d’outils afin de mieux dimensionner les productions en fonction de la demande et de limiter nos stocks de produits finis»,  explique Cyrille Antoine, Directeur Supply Chain et des Opérations de Ryb.

Il a choisi le logiciel Colibri de VISEO, face à Azap, car il a trouvé cette solution plus simple et mieux adaptée à sa problématique de PME. «L’outil est déployé depuis 8 mois et nous apporte beaucoup plus que ce que nous avions pensé. Tout d’abord, il nous procure une vision des historiques sur les 2/3 ans passés et calcule nos prévisions sur un horizon d’1 an. Nous avons effectué des comparaisons entre ce que proposait le système comme prévisions sur des périodes passées et le réalisé. Cela nous a permis d’expliquer aux commerciaux l’importance de nous donner des prévisions fiables. C’est aussi un outil de partage dans lequel nous avons créé des univers (produits, clients…) auxquels ont accès les responsables de secteurs, selon leurs droits. Ils peuvent y saisir eux-mêmes leurs prévisions et modifier les propositions qu’effectue Colibri. Ce qui nous permet d’obtenir un consensus en amont de la réunion S&OP», se réjouit Cyrille Antoine.

Découvrez la suite dans la version PDF de l’article ou dans Supply Chain Magazine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.