Table Ronde Colibri du 1er Juin 2017: Compte-Rendu

Le jeudi 1er juin nous recevions, à Lyon au Château de Montchat, nos clients et nos invités autour d’une table ronde dédiée à la prévision des ventes et à la méthode DDMRP.

Ainsi, deux de nos clients, Crouzet et Ryb, respectivement représentés par Camille Lodieu, Responsable projet Logistique, et Cyrille Antoine, Directeur des Opérations, sont intervenus devant une vingtaine de personnes. Ils ont notamment abordé les sujets liés à leurs processus S&OP, leur prévision des ventes et les enjeux qui les ont poussés à se tourner vers un outil du marché, tel que Colibri.

Pourquoi nos clients choisissent-ils Colibri ?

Crouzet, à l’instar de RYB, utilisait jusqu’alors Excel et avait atteint les limites de cet outil. Le besoin de collaboration, de gain de temps et d’amélioration de le taux de fiabilité dans un environnement très saisonnier et compétitif les ont ainsi conduits à rechercher un outil de prévisions bien spécifique.

Pour Ryb, c’est l’aspect collaboratif qui a fait la différence et la possibilité de faire des simulations en direct lors de réunions de décision, en présence de toutes les équipes impliquées dans le processus S&OP.

Pour Crouzet, le mode Saas ainsi que la possibilité de pouvoir calculer la fiabilité au client, à la référence et à la famille ont été déterminants dans leur choix de Colibri.

En termes de résultats, Crouzet et RYB ont été ravi de Colibri et ont pu observer rapidement de premiers résultats positifs: « Le taux de fiabilité est passé de 65% à 92%, gain sur la couverture de stock, taux de disponibilité des stocks est passé de 72 à 84% voire 95% sur les classe A », explique Cyrille Antoine.

« Colibri a été très bien accueilli par les différentes équipes et collaborateurs et nous a permis de structurer notre processus », poursuit Camille Lodieu.

DDMRP, qu’est-ce que c’est ?

A la suite de ces retours d’expérience, notre partenaire Bernard Milian, consultant pour le cabinet Agilea, nous a éclairé sur les contours la méthode DDMRP, de sa valeur ajoutée et des best practices à mettre en place.

Le Demand Driven Material Requirement Planning est une nouvelle méthode pour modéliser, planifier et gérer la Supply Chain.

Pour Bernard Milian, faire des prévisions est indispensable. Il a partagé lors de notre table ronde trois valeurs ajoutées des prévisions dans une entreprise « Demand Driven »:

  • La Collaboration
  • Le S&OP
  • L’adaptation dynamique des points de découplage.

Contactez-nous pour en savoir sur cette matinée

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.