Wirquin choisit Colibri pour gérer ses prévisions dans ses différentes filiales

Le fabricant d’équipements sanitaires souhaitait aligner ses sites de productions.

[Télécharger le PDF]

Les enjeux prévisionnels d’une société internationale

Wirquin est un des industriels majeurs du sanitaire depuis 1977 : leader sur son marché, la société possède 11 filiales dont 6 sites industriels à travers le monde, en Russie, Roumanie, Afrique du Sud, Angleterre, Chine et Carquefou (le site historique en France). Spécialisée dans l’injection plastique et la production de syphons, système de vidange et d’évacuation et autres accessoires sanitaires, Wirquin totalise près de 130 millions d’euros de chiffre d’affaire annuels. Cette entreprise qui réinvestit 5% de son CA dans la R&D connait une forte croissante et propose régulièrement de nouveaux produits.

Les prévisions sont importantes pour le groupe à 2 niveaux :

  • Au niveau des stocks : La spécificité structurelle de l’entreprise étant d’avoir près de 50 % de ses flux d’approvisionnement réalisés en inter-usine, une grosse partie venant d’Asie, avec des délais de réassort pouvant atteindre les 3 ou 4 mois : il est nécessaire d’anticiper la demande pour ne pas constituer des niveaux de stock trop importants.
  • Au niveau de l’agrégation de données : « Avec 6 usines tournant à plein régime il était nécessaire d’avoir un outil performant qui permette d’agréger les données et de restituer à terme une vision globale sur leur niveau de charge», explique Jonathan David, Chef de projets Supply Chain chez Wirquin.

Avec des filiales de différents niveaux de maturité qui n’utilisaient pas toutes le même outil, (échange de fichiers Excel ou outil groupe) il était difficile pour Wirquin d’obtenir une vue agrégée et de collaborer entre les différents interlocuteurs. L’idée d’installer un outil de prévisions des ventes simple pour toutes les filiales s’est donc imposé.

 

Le choix de Colibri

Le prix a été le critère principal dans le choix de la solution. « En tant que chef de projet Supply Chain, mais aussi en tant que Demand Planner au niveau du groupe, j’ai choisi Colibri en me basant sur des critères simples. D’abord le prix, puisque Colibri est une des solutions les plus abordables du marché. Son accessibilité en terme d’usage : Colibri est une solution ergonomique, collaborative et évite le côté « usine à gaz » de certaines solutions, en proposant des fonctionnalités claires et efficientes. »

 

L’implémentation de Colibri

Un premier core-model Colibri a été implémenté en Russie début 2016, des rolls-out ont ensuite suivi en Roumanie et Angleterre et sont programmés cette année pour nos sites industriels Chinois et Sud Africain.

Colibri a été bien accueilli par les équipes qui ont apprécié le design attractif de la solution et la présence de graphiques rendant l’utilisation agréable et facile. Bien sûr, comme le souligne Jonathan David « la solution, de par son ergonomie, a permis de lancer le projet et créer un engouement initial, mais il faut bien évidement par la suite continuer à fournir des efforts, animer et suivre le processus pour un résultat optimal. »

 

L’utilisation de Colibri

Chez Wirquin les départements commerce/marketing et Supply Chain travaillent ensemble pour faire des prévisions pour chacune des filiales, un utilisateur central s’assure ensuite de la cohérence des données.

Ainsi la partie commerce alimente Colibri en données collaboratives (nouveautés produits, promotions, référencements, ouvertures ou fermetures de magasins) et la partie Supply Chain/Usine s’occupe de faire certaines vérifications sur les articles pour lesquels le niveaux de fiabilité est plus bas tout en gérant les différents flux inter-usines au niveau des prévisions de ventes à l’article. Ensuite, au niveau central, il s’agit d’intégrer au mieux les données agrégées selon la meilleure granularité possible et de s’assurer de la cohérence de l’ensemble.

« Un des avantages de la solution est de pouvoir agir sur différents écrans spécifiques à chacune des étapes du processus et suivre les interventions des différents interlocuteurs. Cela permet de vérifier facilement l’impact en phase préparatoire lors de nos réunions S&OP mensuelles. Un autre point important est le fait de pouvoir convertir instantanément les données en chiffre d’affaires et des modifications faites à un niveau agrégé en quantités au niveau le plus bas dans l’arborescence (article x client)»

 

Les bénéfices de Colibri

Depuis l’implémentation de Colibri, les stocks correspondent mieux aux demandes des clients, ce qui dans un contexte de forte croissance et de nouveaux projets fréquents est important.

Colibri répond aussi au besoin de collaboration et d’agrégation de l’entreprise et facilite la prise de décision tant au niveau local qu’au niveau du groupe.

« L’outil est globalement très bien accueilli, et principalement par nos filiales les moins matures :  nous nous sommes rendu compte que Colibri était particulièrement adapté à notre groupe dans lequelle nous avons une grande disparité en terme d’expériences et compétences sur le sujet des prévisions de ventes » explique Jonathan David.

Un autre avantage compétitif de la solution, c’est son côté « start up » : par le fait qu’elle soit adossée à VISEO, la solution est très dynamique, avec des évolutions et des montées de version régulières qui lui donnent une grande souplesse.

 

Plusieurs paris sur l’avenir

Actuellement la solution est cours de mise en place successivement dans la plupart des sites de production. Le but fin 2018 étant d’avoir l’ensemble des usines sous une base unique.

« Une fois que nous aurons intégré Colibri dans le maillage complet de nos sites, nous pourrons nous constituer une solide base de données et continuer au mieux notre processus de refonte du S&OP : avoir des données regroupées de façon efficiente pour faciliter la prise de décisions en local mais aussi au niveau du Comité de Direction » explique Jonathan David.

« Pour résumer, Colibri est un outil simple, agile, collaboratif et facile d’accès, qui a le mérite de se remettre en question régulièrement et d’être réactif. Le challenge est désormais d’en faire également un outil performant auprès des filiales/sites industriels plus matures. Ce en quoi nous croyons ! » conclut Jonathan David.

 

[Télécharger le PDF]

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply